Les revenus des banques de détail, mis à mal par les taux bas et la pression réglementaire, résistent d’autant mieux à la crise que celles-ci sont à un stade avancée de leur transformation numérique, constate le cabinet de conseil BCG.

Dans son sixième rapport annuel sur les banques de détail (1), couvrant l’année 2015, le Boston Consulting Group (BCG) note que les revenus des banques de détail de son panel ont encore progressé de 3% l’an passé. Mais l’écart de performance se creuse entre les enseignes qui ont investi massivement les canaux digitaux (internet et mobile) et les autres.

Vincent MIGNOT – le 24 août 2016 – CBanque.fr

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.