Depuis 2016, si un salarié souhaite immédiatement toucher son intéressement, alors il doit réclamer son versement immédiat. A défaut, la somme sera automatiquement placée sur un plan d’épargne salariale, comme vient de le rappeler l’administration fiscale.

Avant la loi Macron, si un salarié « oubliait » de préciser à son employeur comment il souhaitait disposer de son intéressement, alors la prime lui était versée par défaut. Depuis 2016, elle est épargnée par défaut, et placée sur un Plan d’épargne entreprise (PEE). Une mise à jour de la documentation fiscale (Bofip-Impôts), publiée la semaine passée, le confirme : « L’intéressement versé à compter du 1er janvier 2016 est affecté par défaut au plan d’épargne d’entreprise ou au plan d’épargne interentreprise dans les conditions prévues par l’accord d’intéressement.

Benoit LETY – le 19 Juin 2017 – CBanque.fr

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.