Les acteurs traditionnels de la finance ont connu plusieurs tours de vis réglementaires. Mais tous ne se sont pas complètement remis, et le risque s’est déplacé sur de nouveaux terrains.

En gelant les retraits de ses clients dans trois fonds monétaires le 9 août 2007, BNP Paribas donnait le coup d’envoi d’une crise financière mondiale qui s’est transformée en une crise économique planétaire avec la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, en septembre 2008.

Ninon Renaud – Le 07/08 /2017 – lesechos.fr

Pour accéder à l’article intégral cliquez ici